Premier prix pour prison de Haren: meilleur projet d’infrastructure social

Lors des Partnerships Awards, les prix des meilleurs partenariats public-privé, le projet de la prison de Haren a été choisi comme le meilleur projet d’infrastructure sociale. Le projet est une collaboration DBFM entre l’Agence des Bâtiments et le consortium Cafasso.

Le jury a motivé sa décision d’attribuer le premier prix au projet comme suit :

“Nous avons été impressionnés par la façon dont l’équipe a relevé un certain nombre de défis dans le cadre de ce projet afin d’offrir un plan d’optimisation des ressources élevé, d’une part, et de rester flexible pendant le développement du projet, d’autre part.”

Le jury a également voulu récompenser la manière innovante dont les services pénitentiaires sont offerts dans le cadre de ce plan.

Le plus grand projet d’infrastructure sociale en Belgique s’étendra sur 15 hectares de terrain et comprendra 14 unités distinctes, dont un complexe d’accueil, de vastes installations sur place et de nouveaux palais de justice pour le ministère de la Justice.

Le projet rompt avec la structure carcérale traditionnelle et se concentre plutôt sur le développement d’un centre de réinsertion, qui est conçu comme un ” village carcéral “. Les détenus sont encouragés à agir et à interagir dans un contexte social.

Comme le projet concerne trois gouvernements régionaux, il a nécessité beaucoup de gestion et d’engagement de la part des intervenants, ainsi que divers processus d’approbation. Une structure financière hybride unique en son genre offre un bon rapport qualité-prix au secteur public.